09h00-18h00

+33 800 088 120

APPEL GRATUIT

À quelles primes ai-je droit pour changer ma chaudière ?

cee-changement-chaudière

Dans le cadre des CEE, le Gouvernement a mis en place en février 2017 un dispositif sous forme de prime afin d’inciter les consommateurs à changer de chaudière et ainsi de mode de chauffage : le dispositif Coup de pouce économies d’énergie. Objectif : permettre aux ménages sous conditions de ressources de réaliser des travaux d’économies d’énergie grâce à une prime à la conversion chaudière exceptionnelle.

Voici plus de détails quant à l’acquisition d’une nouvelle chaudière ou à la réalisation d’autres travaux de rénovation énergétique éligibles au dispositif des certificats « CEE ».

Remplacez gratuitement votre chaudière actuelle

par une chaudière à granulés !

J'EN PROFITE

Prime coup de pouce chauffage

Changement de chaudière : une priorité de la transition énergétique

Le Coup de pouce ayant été un vif succès, l’État a décidé de reconduire en 2018 cette aide bonifiée pour aider les ménages les plus modestes à s’impliquer dans la transition écologique et plus précisément la rénovation énergétique. Grâce aux certificats d’économie d’énergie, ils peuvent bénéficier d’un équipement utilisant de l’énergie renouvelable en remplacement de leur vieille chaudière : chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné et raccordement à un réseau de chaleur.

Parce que baisser les factures d’énergie pour mieux se chauffer est devenu une priorité pour l’État, une bonification du coup de pouce est opérée depuis 2019. Afin que les ménages puissent sortir des énergies fossiles que sont les chaudières fioul et qu’ils isolent leurs logements (combles, planchers, tuyaux d’eau chaude, etc.), une augmentation de l’aide au financement est désormais disponible.

Le bénéfice est double puisque les travaux d’économie d’énergie entraîneront une diminution de la facture d’électricité ou de gaz à la fin du mois.

transition-energetique

Changement de chaudière : la prime augmentée en 2019

En effet, depuis 2019, ce fameux Coup de pouce est massifié. Il prévoit la mise en place de bonifications permettant aux ménages de réduire voire de faire disparaitre le reste à charge. Ainsi, jusqu’au 31 décembre 2020, les signataires - de la charte Coup de pouce chauffage - prévoient une aide remplacement chaudière fioul allant jusqu’à 4 000 euros. Cette subvention changement chaudière concerne l’offre de Ma Chaudière Gratuite et permet même, sous conditions de revenus, de bénéficier d’une chaudière à granulés de bois gratuitement.

Autant dire que le coût de l’achat et de l’installation d’un nouveau système de chauffage ne doit pas vous faire peur, car de nombreuses aides financières peuvent couvrir l’intégralité des frais. Bien sûr, il faut avant tout étudier votre éligibilité à la prime énergie (CEE), à l’éco-PTZ ou au chèque énergie par exemple.

Qui peut bénéficier du Coup de pouce chauffage ?

Cette aide pour un changement de chaudière financée via les CEE – des certificats correspondant à une certaine quantité de kWh économisés – est disponible pour tous les ménages. Le montant des aides à la prime conversion chaudière diffère cependant selon les ressources des ménages.

Ménages modestes (situation de précarité énergétique)
Nombre de personnes composant le ménage Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 24 194 18 409
2 35 510 26 923
3 42 648 32 377
4 49 799 37 826
5 56 970 43 297
Par personne supplémentaire + 7 162 + 5 454

A noter : les revenus pris en compte correspondent à la somme des revenus fiscaux de référence mentionnés sur l’avis d’imposition ou de non imposition de l’ensemble des personnes composant le ménage au titre des revenus de l’année N-2 ou N-1.

La prime Coup de pouce chauffage est cumulable avec d’autres aides pour le remplacement d’une chaudière : l’éco prêt à taux zéro (PTZ), le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (à hauteur de 30 % du coût des travaux maximum) et l’offre « Habiter mieux agilité » de l’Anah. En revanche, elle n’est pas cumulable avec les aides de l’Ademe et « Habiter mieux sérénité » l’Anah. De la même façon, le financement au changement de chaudière fioul n’est pas cumulable avec une autre prime versée dans le cadre des CEE.

Au-delà de vos revenus, vous devez aussi faire attention à la nature des travaux et à l’entreprise que vous sollicitez pour les réaliser. En effet, si vous souhaitez profiter des primes énergie pour le remplacement d’une chaudière (mais également pour toute opération entrant dans le cadre des CEE), il faut avoir recours à un artisan certifié RGE. De plus, une liste précise d’opérations existe, partageant l’objectif d’une meilleure efficacité énergétique : ainsi, les chaudières sont généralement garanties « Haute performance énergétique ». En revanche, contrairement au CITE, le coup de pouce ne se limite pas à la résidence principale : vous pouvez acheter une chaudière bois neuve pour votre résidence secondaire.

Puis-je obtenir une prime pour n’importe quelle chaudière ?

Comme indiqué ci-dessus, les aides d’État encouragent les ménages à améliorer la performance énergétique de leur logement et de leurs équipements. Il ne s’agit donc pas d’opter pour un chauffage central au fioul : le système de production d’eau chaude ou d’air chaud doit présenter une haute voire très haute performance. C’est le cas de certaines pompes à chaleur (hausse ou basse température) ainsi que de la chaudière à granulés, une énergie « biomasse » écologique et économique puisqu’elle fonctionne au bois. Il en va de même pour les travaux de votre habitation : pour toucher une prime, ces derniers doivent renforcer l’isolation thermique, notamment via du calorifugeage ou du flocage des planchers bas.