09h00-18h00

+33 800 088 120

APPEL GRATUIT

COMMENT CHANGER SA CHAUDIÈRE FIOUL POUR UNE CHAUDIÈRE À BOIS

À compter du 1er janvier 2022, vous devrez changer votre chaudière fioul en fin de vie par un appareil plus performant et moins polluant, comme une chaudière à granulés de bois. Le gouvernement a annoncé cette mesure durant l’été 2020 : interdire l’installation de nouvelles chaudières 100 % fioul (ou charbon). Dès aujourd’hui, anticipez ce changement en profitant des primes à la conversion.

Une chaudière à bois éligible aux aides

C’est l’occasion de faire des économies !

Inscription gratuite
Changer chaudière fumée toit

Pourquoi changer sa chaudière fioul ?

Au-delà de l’obligation réglementaire en 2022, le changement de chaudière fioul présente de nombreux avantages, tant pour le porte-monnaie que pour l’environnement. En effet, malgré sa bonne capacité à chauffer un logement, le fuel se voit aujourd’hui concurrencer par des énergies plus intéressantes.

  1. Se chauffer au fioul coûte cher : malgré une forte baisse au printemps 2020 due à la crise sanitaire et à un contexte géopolitique tendu, le fioul domestique reste une énergie coûteuse. Avec une moyenne de 1 927 € par an, il s’agissait en 2016 de la facture la plus élevée devant l’électricité, le gaz et le bois, selon l’Ademe. Avec la hausse des prix de l’électricité, le fioul est aujourd’hui plus compétitif que cette dernière mais reste moins économique que le gaz naturel ou les granulés.
  2. Se chauffer au fioul émet beaucoup de gaz à effet de serre : dérivé du pétrole, ce combustible fossile entraîne un rejet important de CO2, une des causes de la pollution atmosphérique et du changement climatique. Bien que la combustion du gaz et du bois rejette également du dioxyde de carbone, ces émissions demeurent moindres pour une même quantité d’énergie consommée. Les nouvelles technologies de chaudières permettent néanmoins de réduire cet impact environnemental.
  3. Se chauffer au fioul demande de la place : il est nécessaire d’avoir un espace conséquent pour accueillir la cuve fioul. Toutes les autres sources d’énergie offrent un gain de place, y compris le granulé de bois si vous optez pour un petit silo à alimenter régulièrement. Se débarrasser du fuel, c’est aussi un moyen d’aménager une nouvelle pièce de votre maison.

Pour pallier tous ces inconvénients, une solution : remplacer sa chaudière fioul par des granulés de bois.

Note : tant qu’une chaudière fioul peut fonctionner ou être réparée en cas de panne, son remplacement par un équipement de dernière génération ne sera pas imposé après le 1er janvier 2022. L’obligation concerne les systèmes qui rendent l’âme.

Les avantages du granulé par rapport au fuel

Vous hésitez sur le choix de votre future énergie de chauffage ? Sachez que les granulés de bois (énergie dite « biomasse ») ont la côte. Les ventes de chaudières automatiques à pellets ont doublé entre 2018 et 2019. Voici leurs points forts face au fioul de chauffage :

  • Plus économique : le bois, notamment sous la forme de granulés, représente l’énergie la moins chère, avec un prix qui reste relativement stable depuis plus de 10 ans.
  • Plus durable : le bois fait partie des énergies renouvelables en France, grâce à une gestion raisonnée et organisée de la filière. De plus, le bilan carbone des granulés s’avère inférieur à celui du bois-bûche.
  • Plus local : avec toutes ses forêts, la France produit plus d’un million de tonnes de granulés de bois par an. Une statistique qui augmente d’année en année.

Autre avantage : vous pouvez acheter des sacs dans n’importe quelle grande surface, ou vous faire livrer des palettes selon votre préférence et la taille de votre réservoir.

Stop au fioul,

L’avenir est aux granulés !

J’en profite

Quelles aides pour changer sa chaudière fioul ?

Changer son fioul pour des granulés, ça coûte cher. En tout cas, sans connaître les primes et subventions qui peuvent réduire cet investissement. Entre la dépose de la cuve et de la chaudière, ainsi que la pose du nouvel appareil, le montant du devis dépasse facilement les 10 000 €.

Heureusement, les pouvoirs publics ont mis en place des dispositifs afin d’inciter les gens à changer leur système de chauffage à énergie fossile. L’intérêt pour l’État français : diminuer la consommation énergétique et la pollution de l’air, dans le respect des objectifs fixés par l’Union européenne.

Ces dispositifs consistent à verser une « prime à la casse chaudière ». Il existe aujourd’hui deux aides principales :

  • La prime énergie (ou « Coup de pouce ») : aucune condition de revenus pour cette somme versée par les fournisseurs d’énergies polluantes (carburants, gaz, charbon...). Son montant peut atteindre 4 000 €.
  • Ma Prime Rénov’ de l’Anah : à partir de 2021, elle ne sera plus réservée aux propriétaires à ressources modestes. Son montant actuel est plafonné à 10 000 €.

Les deux primes peuvent tout à fait se cumuler, soit un total de 14 000 € maximum, à partir du moment où tous les critères d’obtention sont réunis.

Peut-on vraiment payer 1 euro ?

En 2019, il était possible, grâce à la prime Coup de pouce Chauffage évoquée ci-dessus, de couvrir 100 % du prix de l’installation. Certains bénéficiaires ont ainsi pu changer leur chaudière fioul pour 1 ou 0 € !

Avec l’arrivée de MaPrimeRénov’ en 2020, les choses ont changé. Désormais, plus question de chaudière gratuite : l’État impose un reste à charge d’au moins 10 % aux Français, même les plus modestes. Il s’agit notamment d’éviter les arnaques en abandonnant la notion de gratuité, qui entraînait un manque de prudence de la part de nombreux ménages.

Cela mérite un exemple concret : imaginons que l’intervention d’un professionnel vous revienne à 12 000 €, avant déduction des aides. Même si votre projet est éligible aux primes de changement de chaudière fuel à hauteur de 12 000 €, vous n’avez pas le droit de recevoir ce montant, car il prendrait en charge l’intégralité du devis, sans que vous n’ayez à débourser un seul centime. Pour garantir un minimum de 10 % à votre charge, vous devrez payer 1 200 €, soit une aide finale de 10 800 €.

Changer un chauffage fioul : le déroulement du chantier

Tout d’abord, pour profiter des financements existants et d’un accompagnement par nos équipes, inscrivez-vous sur notre site en quelques clics.

Comment se passe un changement de chaudière fioul ?

  1. La visite technique, étape indispensable pour vérifier l’installation du logement
  2. La dépose de la cuve fioul, après vidange et dégazage
  3. La dépose de la chaudière fioul en place
  4. La livraison de la nouvelle chaudière bois
  5. Le raccordement de la chaudière au circuit de chauffage
  6. Les réglages et la mise en service de la chaudière à granulés

En parallèle, il faut prévoir l’enlèvement de l’ancienne chaudière et de la cuve à fuel.

N’attendez pas 2022 pour abandonner votre équipement vétuste : bénéficiez de nos services gratuits et passez à l’énergie renouvelable !

Profitez d’une nouvelle chaudière

En vous inscrivant gratuitement

C’est parti