09h00-18h00

+33 800 088 120

APPEL GRATUIT

Les avantages de la chaudière à granulés

Si la chaudière à granulés commence à inonder depuis quelques années les foyers français, au détriment des systèmes de chauffage au fioul notamment, ce n’est pas seulement pour son design ! En effet, le chauffage au bois, anciennement abandonné au profit du chauffage au fioul ou au gaz, est de retour. Au point de s’imposer dans les prochaines années comme la norme dans le domaine de la thermique, tant les avantages de la chaudière bois sont nombreux.

Prenant comme combustible un produit de biomasse, le pellet de bois ou granulé de bois, la chaudière à granulés permet de faire des économies d’énergie drastiques et ainsi de réduire la facture énergétique des ménages. Comment fonctionne la chaudière à granulés ? Combien coûte ce mode de chauffage ? Son installation s’accompagne-t-elle d’aides de la part de l’État ? On vous dit tout sur la chaudière à bois énergie.

chaudiere-granules-gratuite


Remplacez votre chaudière actuelle par une chaudière à granulés

et réduisez vos dépenses de chauffage !

J'EN PROFITE
chaudiere-biomasse


Qu’est-ce qu’une chaudière à granulés ?

La chaudière à granulés, ou chaudière à pellets de bois, fonctionne à peu près de la même manière que les autres chaudières traditionnelles de type gaz (propane ou butane généralement) ou fioul. La combustion d’une matière, en l’occurrence le bois, produit de la chaleur transférée à l’eau circulant dans un circuit de chauffage central, diffusant ainsi la chaleur dans l’ensemble de l’habitat, par les radiateurs ou un sol chauffant. Les granulés font partie des différentes formes sous lesquelles on retrouve le bois de chauffage. On peut bien sûr directement brûler des bûches (dans des poêles notamment), mais aussi des plaquettes fabriquées à partir de copeaux ou de déchets de scierie.

Chaudière à granulés : l’utilisation d’un combustible biomasse

Elle brûle donc un combustible de type biomasse, les granulés de bois ou pellets de bois, une énergie renouvelable à la différence des chaudières traditionnelles fonctionnant à base de combustibles fossiles que sont le fioul et le gaz. Autrement dit, la chaudière à pellets brûle une matière organique végétale qui est donc reproductible, à l’opposé du fioul ou du gaz issus du pétrole, donc d’une ressource limitée et déjà de moitié épuisée.

Dès lors, on comprend que les combustibles traditionnels s’épuisent et sont voués à disparaître. Ces ressources se faisant de plus en plus rares, les prix du gaz et du fioul ont tendance à augmenter pour s’ajuster à l’équilibre du marché de l’offre et de la demande. En outre, l’État français, pour inciter les consommateurs à passer à d’autres modes de chauffage tels que les chaudières à bois, accumulent les taxes sur les matières polluantes. À l’opposé, le marché du granulé de bois est promis à une stabilité incomparable, et est favorisé par les incitations gouvernementales et aides financières (prime énergie, crédit d’impôt, Ma Prime Rénov’...). Qu’il s’agisse du secteur résidentiel ou industriel, l’avenir est à la chaudière et la chaufferie fonctionnant au renouvelable !

Les granulés de bois comme source d’énergie thermique avantageuse



La production des granulés de bois consiste en la compression à pression élevée de sciures de bois. La matière ainsi transformée prend la forme d’un agrégat de granulés cylindriques, avec un taux d’humidité faible et une puissance calorifique considérable (le pouvoir calorifique correspond à l’énergie thermique dégagée, et donc la performance énergétique).

Les granulés de bois défient toute concurrence non seulement au niveau des prix (environ 300 €/tonne), mais aussi au niveau de leur impact sur l’environnement. En effet, la combustion des granulés de bois dégage jusqu’à 90 % en moins de CO2 dans l’atmosphère par rapport au fioul et au gaz. Ceci évitera d’émettre des fumées trop nocives pour vous et la planète.

En plus d’être respectueuse de l’environnement, écologique et économique, la consommation des granulés de bois propulse sa production au niveau local et national, le territoire français étant le troisième disposant de la plus grande surface forestière européenne. Pour preuve, le marché français des granulés de bois est passé de seulement 50 000 tonnes de quantité produites en 2005 à plus d’1,5 millions en 2018. Une bonne façon de perpétuer cette filière locale consiste donc à opter pour un modèle à bois, plutôt qu’une chaudière à gaz thermodynamique par exemple, puisque la France importe la majorité de son gaz naturel.

Avantages granulés de bois


Remplacer sa chaudière fioul par une chaudière à granulés : aides et subventions

Si le remplacement d’une chaudière peut en refroidir plus d’un, c’est bien par rapport à son coût d’installation, qui peut dépasser les 10 000 € dans certains cas. Pourtant, l’État français s’est donné pour objectif de faire remplacer toutes les chaudières fioul dans les 10 prochaines années. Afin d’inciter les 4 millions de foyers à abandonner leur chaudière fioul, le gouvernement a décidé de déployer un certain nombre d’aides :

  • La prime à la casse chaudière : une combinaison de subventions cumulables dont les CEE, le Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique, la prime Coup de pouce Chauffage, l’éco-prêt à taux 0...

  • MaPrimeRénov’, l’aide de l’Anah : un dispositif créé en 2020 pour distribuer jusqu’à 10 000 € dans le cadre d’un remplacement de chaudière fioul ou charbon pour un appareil à pellets (et d’autres sommes pour divers types d’opérations de chauffage et d’isolation).

  • Les Certificats d’Économies d’Énergie : la production des CEE et la distribution des primes CEE est imposée aux fournisseurs d’énergie, afin de répondre à leurs objectifs d’incitation à la réduction de la consommation énergétique auprès de leurs clients.

  • La prime Coup de pouce Chauffage : elle prévoit une aide de remplacement de chaudière fioul pouvant aller jusqu’à 4 000 €. Celle-ci peut s’appliquer à une nouvelle chaudière biomasse mais aussi gaz à condensation jusqu’à 1 200 € (mais pas basse température).

  • L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) : pouvant aller jusqu’à 30 000 €, et accessible même pour un changement de chaudière sans autres travaux à partir du 1er mars 2019.

  • Crédit d’impôt pour la Transition énergétique (CITE) : les frais de dépose d’une cuve à fioul donnaient droit à 50 % de crédit d’impôt, et les frais de pose à 30% entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019. Le CITE a totalement disparu en 2020, remplacé par Ma Prime Rénov’.

    Pour obtenir ces aides dans le cadre de votre changement de chaudière, il faut valider plusieurs conditions dont la suivante : avoir recours à un artisan chauffagiste certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous trouverez la liste des entreprises validant cette mention sur le site FAIRE, créé conjointement par le Gouvernement et l’ADEME. La qualification RGE garantit que l’artisan a été formé à la transition énergétique.

Stop au fioul, passez au bois !

Un combustible économique, moins polluant et produit en France

J'EN PROFITE
Comment marche chaudière granulés

Chaudière à granulés : comment ça marche ?

Le fonctionnement de la chaudière à pellets n’est pas si différent de celui des chaudières gaz ou des chaudières fioul. Plutôt que de brûler du mazout ou du gaz de plus en plus coûteux, la chaudière à granulés brûle du bois, un combustible moins cher et bien plus respectueux de l’environnement. Elle implique cependant quelques réflexes à avoir de la part de ses utilisateurs, afin de profiter pleinement de ses avantages.

Comment fonctionne la chaudière à granulés ?

Les granulés de bois sont directement versés dans le silo de stockage, deux à quatre fois par mois pour un petit silo, et seulement quelques fois par an pour un réservoir important. Ils sont ensuite transportés du réservoir à la chaudière par une alimentation en granulés entièrement automatique (grâce à la vis sans fin, qui se distingue du système par aspiration). Après le processus de combustion (dans la chambre à combustion), il ne reste plus que des résidus déposés dans un foyer à grande capacité d’accueil de cendres de 27 litres.

Désormais chaude, l’eau sanitaire est diffusée à travers le circuit des radiateurs du domicile.


Comment entretenir la chaudière à granulés ?

À savoir avant de lire la suite :

  • Avant le nettoyage et l’entretien, bien vérifier que la chaudière est éteinte et refroidie.

  • La fréquence d’entretien de votre chaudière dépend de la qualité des granulés de bois. Ainsi, meilleure est leur qualité, minime sera l’entretien !

Nettoyer le canon du brûleur et la grille : tous les 300 kg, c’est-à-dire 1 fois par semaine. Pour cela, veillez à ce que la prise d’alimentation soit bien retirée de la vis, et que l’alimentation à pellets soit débranchée. Il suffit ensuite de déposer le brûleur par les crochets.

Nettoyer l’échangeur : tous les 300 kg, 1 fois par semaine, en faisant entre 10 et 15 allers-retours à l’aide du levier interne.

Décendrer la chaudière : environ 1 fois par mois, en brossant les parois et en vidant les cendres du foyer en utilisant la pelle et le bac externe.

Attention : si vous décidez d’utiliser d’autres outils, il est recommandé de ne pas utiliser d’outils composés de matières inflammables.

entretien chaudière granulés

Installez une chaudière à granulés labellisée

pour faire des économies et gagner en confort !

J'EN PROFITE


Tableau de commande

Le tableau de commande placé sur la face visible de la chaudière est à régulation climatique. Cela signifie qu’il permet de gérer un à deux circuits de chauffage par vanne motorisée. Vous pourrez facilement voir le niveau de combustible du silo. Il est également possible de gérer le kit de recyclage, un ballon d’eau chaude sanitaire E.C.S et un tampon (« ballon tampon »). Grâce au tableau de commande, il est aisé de piloter le système de nettoyage automatique de la chaudière biomasse, à savoir : les tubes échangeurs et le brûleur.


Les avantages de la chaudière à granulés : économique et écologique

L’installation de la chaudière à granulés dans de nombreux foyers représente aujourd’hui un tournant incontournable de la transition énergétique dans le domaine de la thermique. 
Bien entendu, le chauffage domestique au bois n’est pas une idée nouvelle. C’est même la pratique la plus ancienne. Cependant, la technologie que nous connaissons aujourd’hui est bien plus évoluée, et le granulé de bois en tant que combustible est bien plus rentable et écologique. Pourquoi ?

Comme nous l’avons vu plus haut, le granulé de bois est composé de résidus de bois, ce qui en fait un combustible nettement plus compétitif d’un point de vue économique par rapport aux sources d’énergie traditionnellement utilisés pour le chauffage (électricité, fioul et gaz). La variation des prix des granulés de bois est bien moins importante car peu tributaire de facteurs exogènes (géopolitique, augmentation des taxes...), au contraire des énergies fossiles.

Question pratique, les trois grands avantages du granulé de bois résident principalement dans leur petite taille et leur forte densité calorifique, leur facilité de stockage et leur production de cendres en quantité réduite.

Comme quoi, un monde dans lequel “économique” rime avec “écologique”, ça existe ! Profitez-en : HS France, fabricant français de chaudières à bois et partenaire de Hellio Chauffage sur machaudieregratuite.fr, propose de nombreux modèles labellisés « Flamme Verte », assurant une qualité de chauffage optimale.

forêt granulés bois


Une chaudière et un silo de granulés

éligibles à des primes jusqu’à 14 000 €

J'EN PROFITE

Chaudière à granulés : toutes vos questions

Pour plus de réponses, consultez notre FAQ sur la chaudière à granulés.

Chaudière à granulés : quelle puissance et quel rendement ?

La puissance nominale de la chaudière à pellets Loki peut aller de 6 à 22 kW. Par ailleurs, elle figure parmi les meilleurs rendements des systèmes à bois puisqu’elle dispose d’un brûleur à haut rendement ; ce dernier dépasse les 92 % (rendement utile en marche). De plus, le brûleur garantit une surveillance du ventilateur par pressostat indépendant.


Chaudière à granulés pour appartement ou maison ?

La chaudière à pellets convient à une maison individuelle, sauf en cas de chaudière collective. Aujourd’hui, le site Ma Chaudière Gratuite propose également des chaudières gaz à condensation pour les appartements dotés d’un équipement de chauffage individuel.

Chaudière à granulés ou poêle à granulés : que choisir ?

Si vous souhaitez un système de chauffage central et d’eau chaude entièrement automatisé, vous devez vous tourner vers la chaudière à pellets. S’il s’agit simplement d’augmenter la chaleur d’une pièce, par exemple votre salon, il faudra opter pour le poêle à granulés bois dont le design peut apporter un certain esthétisme à la pièce. En effet, les poêles n’ont pas vocation à chauffer l’ensemble d’une résidence, contrairement à une pompe à chaleur ou une chaudière qui va distribuer sa production d’eau chaude ou d’air chaud dans toutes les pièces alimentées par les circuits.

Chaudière à granulés : chargement manuel ou automatique ?

Pour ce type de chaudière, il faudra vous fournir directement en granulés de bois en vous les faisant livrer par sacs, ou en vous rendant chez un distributeur spécialisé. Cependant, il faudra penser à les faire souffler par un camion de livraison en cas de chaudières ayant vocation à chauffer des habitats collectifs.

Chaudière à granulés pour chauffage central ?

La chaudière à pellets convient parfaitement pour alimenter un chauffage central, puisque la chaleur produite par les granulés de bois est diffusée à travers le logement via le réseau de tuyauterie. Chaque radiateur disposant d’un raccordement pourra donc chauffer sa pièce.

Chaudière à granulés : est-elle automatique ?

L’allumage de la chaudière est automatique. Cependant, l’utilisateur a une petite liste de tâches manuelles à effectuer, telles que l’alimentation du silo en granulés de bois, le nettoyage du canon et du brûleur, de l’échangeur, et enfin le cendrier interne à grande capacité à entretenir environ tous les mois. Il est tout de même possible de rendre le tout automatique en investissant en accessoires supplémentaires.

La chaudière à granulés fonctionne-t-elle avec un plancher chauffant ?

Oui, mais dans ce cas, il sera nécessaire d’installer un ballon chauffant.

La chaudière à granulés produit-elle de l’eau chaude ?

Afin que votre chaudière à pellets produise de l’eau chaude sanitaire, il faudra la relier à un ballon d’eau chaude. Il s’agit d’une option au modèle HS France disponible sur notre site.

Quel prix pour une chaudière à granulés ?

Les prix peuvent aller de 2 000 € à plus de 10 000 €. Vous pouvez cependant percevoir un certain nombre d’aides pour le remplacement d’une chaudière fioul - ou charbon, plus rare - par une chaudière à pellets. Avec l’offre Hellio Chauffage, son installation est prise en charge jusqu’à 90 %, sous conditions de revenus ; en outre, vous verrez rapidement les bénéfices sur votre facture énergétique.

Convaincu de passer au bois de chauffage ?

Bénéficiez d’une installation éligible aux primes !

J'EN PROFITE