09h00-18h00

+33 800 088 120

APPEL GRATUIT

Chaudière au fioul : suivez le guide complet

Des chaudières, il y en a pléthore. Chaudières à gaz, chaudières biomasse, chaudières électriques, chaudières mixtes… Et le fioul dans tout ça ? Comment s’y retrouver ? Hellio Chauffage, anciennement Ma Chaudière Gratuite, fait le point sur la chaudière à fioul. Utilisée par 12 % des ménages français, l’État prévoit son interdiction en 2022, et le remplacement d’1 million d’équipements d’ici à 2023. La faute à sa consommation coûteuse et polluante : le fuel issu du pétrole. En effet, les énergies fossiles – comme le fioul, le charbon et le gaz naturel, sont vouées à disparaître puisqu’elles proviennent des ressources limitées de la planète.

Ainsi, la meilleure option pour éviter les fluctuations de prix de ce combustible, tout en contribuant au bien-être de la planète, est d’opter pour une chaudière à granulés de bois. Prix stable depuis 10 ans et impact environnemental moindre font partie des avantages du chauffage au granulé. Pour bien comprendre pourquoi, voici le guide de la chaudière fioul. Qu’est-ce qu’une modèle classique ? Quelle est la différence avec une chaudière fioul basse température ? Comment fonctionne la technologie à condensation ? Quel est le prix d’une chaudière à fuel ? Nous répondons à toutes ces questions. Aujourd’hui, choisir une chaudière fioul n’a plus d’intérêt puisque la France se dirige progressivement vers une interdiction totale.

Guide chaudière fioul

Ne gaspillez plus votre argent dans le fioul !

Économisez jusqu’à 50 % sur votre facture avec la chaudière aux pellets de bois

J'EN PROFITE

La chaudière fioul classique

Quand il s’agit d'acheter une chaudière, l’une des questions que vous devez vous poser porte sur le type de chaudière. Parmi les choix qui s’offrent à vous, la chaudière fioul classique peut être une option. C’est la plus traditionnelle des chaudières fioul, mais sa popularité a chuté en faveur de chaudières fuel moins polluantes.

À savoir : une ancienne chaudière au fioul domestique doit être remplacée tous les 15 ans et sa cuve contrôlée tous les 10 ans, surtout les citernes de stockage enterrées. Même si vous entretenez régulièrement votre chaudière, elle subit au fil du temps une usure générale comme n’importe quel équipement. Attention danger : les cuves vétustes peuvent être à l’origine de pollutions accidentelles.

Chaudière fioul classique : comment ça marche ?

Une chaudière à fioul classique a pour principe de chauffer l’eau du réseau de chauffage. Elle utilise comme combustible le fuel, stocké dans des cuves installées dans une chaufferie ou enterrées dans le sol. La chaudière fioul fonctionne en allumant ce combustible dans la chambre de combustion. L’eau est ainsi chauffée et une pompe la transporte vers le ballon d’eau chaude sanitaire.

Le fonctionnement est ensuite simplissime : lorsque vous réglez votre thermostat, l’eau chaude passe à travers vos radiateurs ou plancher chauffant pour chauffer les pièces à vivre. De même, l’eau chaude est dirigée vers les sorties d’eau de la salle de bain et de la cuisine, en ouvrant tout naturellement le robinet.

À savoir : les chaudières fioul classiques chauffent l’eau à 90 °C

Les avantages d’une chaudière fioul classique

La chaudière à fioul présente l’avantage principal de posséder un haut pouvoir calorifique. En effet, la combustion d’un kilo de fioul domestique permet de produire 12 kWh d’énergie. La chaudière fioul classique traditionnelle diffuse une chaleur homogène et douce et dispose d’une grande capacité de chauffe. Enfin, argument indéniable, lorsqu’il est impossible d’opter pour une chaudière à bois ou à gaz, elle devient une alternative préférable à l’énergie électrique, dont le prix augmente constamment.

Les inconvénients d’une chaudière fioul classique

Le fioul domestique est une énergie fossile dérivée du pétrole, cela signifie que cette énergie est vouée à disparaître et donc soumise au prix fluctuant de la matière première. En 2018, le prix du fioul a enregistré une hausse de 10 % en 10 ans ! Le budget alloué en est donc impacté. En effet, les ménages consomment en moyenne 2 000 litres de fioul par an, soit 1 800 € consacré à ce budget de chauffage.

À titre d’exemple, le fioul est affiché au prix d’environ 8,81 €/100 kWh PCI contre 5,59 €/100kWh PCI pour les granulés de bois. Passer aux granulés équivaut à économiser 35 % sur la facture de chauffage et d’eau chaude sanitaire. Au-delà du tarif de ce combustible, le prix d’acquisition pèse également dans la balance. Les tarifs démarrent à 1 500 € en moyenne, d’autant qu’il faut également compter le prix de l’entretien de la chaudière : de 110 à 250 €/an.

Cette raison financière pourrait expliquer en partie l’analyse de l’Ademe : le fioul est de plus en plus délaissé par les ménages français. Alors que 68 % des résidences principales en France en étaient dotées dans les années 1970, en 2018, la part de chauffage au fioul est passé à 12 % des résidences principales. La faute comme nous l’avons vu à son prix, mais également à son odeur dérangeante en chaufferie, au facteur de pollution et bien sûr à l’interdiction prochaine annoncée par les pouvoirs publics.

C’est le moment de quitter le fioul !

Réduisez votre facture jusqu’à 50 % avec une chaudière bois

J'EN PROFITE

La chaudière fioul basse température

Les chaudières fioul à basse température sont des modèles qui succèdent aux équipements fuel classiques. Comparée à une chaudière traditionnelle, la chaudière fioul basse température est plus efficace. Au lieu d’une température élevée constante, celle de la chaudière fioul basse température s’adapte au climat extérieur. Cela signifie qu’elle permet d’utiliser moins de fuel pour chauffer l’eau. L’amélioration de cette performance engendre des économies d’énergie : de 12 à 15 % en moins par rapport aux appareils d’anciennes générations.

citerne fioul chaudière

Chaudière fioul basse température : comment ça marche ?

La chaudière fioul à basse température est conçue pour délivrer une eau à 50 °C, ce qui se situe dans la plage des autres équipements basse température. Elle s’adapte à des installations telles que le plancher chauffant ou des radiateurs à chaleur douce. Si vous possédez des radiateurs anciens à haute température (conçus pour être chauffés à 90 °C), il faudra donc penser à les changer pour obtenir un rendement optimal. En effet, ces radiateurs fonctionneront toujours, mais moins bien.

Les chaudières fioul à basse température fonctionnent de la même façon que des chaudières fioul classiques, néanmoins elles sont conçues à partir d’un matériau résistant à la corrosion comme l’acier inoxydable. Ceci permet de lutter contre la condensation dans la chaudière avec la surface d’échange thermique. C’est ce qu’on appelle le « point de rosée ». Les vapeurs d’eau contenues dans le fioul libèrent de l’acide sulfurique (le souffre du fioul). Avec le temps, l’eau de condensation peut attaquer jusqu’à percer les parois de la chaudière fioul.

Les avantages d’une chaudière fioul basse température

Avec les avancées technologiques, les chaudières fioul basse température sont dépassées, mais elles aideront tout de même d’économiser quelques litres de fioul. L’avantage, par rapport à une vieille chaudière à chaleur constante, réside dans la meilleure répartition de la chaleur dans les pièces à vivre.

Les inconvénients d’une chaudière fioul basse température

Le principal inconvénient est son manque d’efficacité par rapport à une chaudière nouvelle génération. En outre, elle impose des dépenses supplémentaires avec l’achat de nouveaux radiateurs à basse température pour mieux répartir la chaleur. Enfin, comme pour une chaudière classique, la chaudière fioul à température basse utilise une énergie fossile et polluante dont le prix ne cesse de fluctuer au regard des cours du baril de pétrole. Si vous envisagez de changer votre chauffage pour un appareil à basse température, il vous faudra débourser au minimum 2 500 €, additionnés des frais d’entretiens annuels (de 110 à 250 €/an).

Profitez des primes à la conversion !

Votre nouvelle chaudière à granulés est éligible

JE M'INSCRIS

La chaudière fioul à condensation

Entre la chaudière fioul classique, celle à basse température et la chaudière à fioul à condensation, il existe des différences. Moins énergivore que la chaudière classique, la chaudière condensation consomme moins de quantité de fioul pour chauffer. Explication sur son fonctionnement.

Chaudière fioul condensation : comment ça marche ?

Les chaudières à condensation utilisent la chaleur résiduelle générée par la combustion du fioul domestique. Les conséquences sont donc économiques ! En effet, l’utilisation de la chaleur auparavant perdue permet de réduire les coûts de fonctionnement d’une chaudière fioul classique.

Comment ça marche techniquement ? Comme une chaudière classique, le fioul est brûlé afin de générer de la chaleur. Mais la grande distinction est qu’en refroidissant, la condensation produite par les fumées est récupérée par la chaudière fioul condensation. Ainsi, les calories des fumées sont utilisées pour préchauffer l’eau sans consommer plus de fuel.

Chaudière fioul condensation : quels sont les avantages ?

Par rapport à une chaudière fioul classique, la chaudière fioul à condensation dégage moins d’émissions de CO². Plus écologique donc ! Le deuxième avantage est économique : de 15 à 30 % d’économies par rapport à une chaudière à fioul classique. Comme pour la chaudière fioul classique, la puissance de chauffe assure une diffusion de la chaleur douce et agréable.

Fonctionnement chaudière à condensation

Adieu le fioul, bonjour le bois !

Hellio Chauffage s’occupe de tout

C'EST PARTI

Chaudière fioul condensation : quels sont les inconvénients ?

Même si la chaudière fioul à condensation présente une avancée technique et suscite des économies d’énergie, le combustible utilisé – le fioul domestique – reste une énergie fossile vouée à disparaître et, qui plus est, polluante. Enfin, comme pour beaucoup d’autres énergies, le prix du fioul ne cesse de croître d’années en années. Ce facteur pourrait donc constituer un obstacle à l’avenir pour la chaudière fioul condensation. Enfin, le prix à l’achat d’une chaudière fioul condensation est peu abordable : entre 3 000 € et 5 000 €. Obligatoire, l’entretien de la chaudière doit avoir lieu une fois par an. Prévoyez entre 110 et 250 € pour le rendez-vous de maintenance.

À savoir : la chaudière fioul condensation prend plus de place, son installation impose d’être reliée au réseau d’eaux usées afin de permettre l’évacuation de l’eau de la condensation.

Chaudière fioul et économies d'énergie

Notre guide complet sur les différents types de chaudières fioul a démontré que cette énergie présentait de nombreux inconvénients. Parmi eux : le prix du fioul domestique qui enfle depuis 20 ans. Les ménages français déboursent en moyenne 1800 € par an pour remplir leurs cuves (dans le cas d’une chaudière classique). Face à cette montée des tarifs du fioul, de son acquisition et son entretien, il peut être judicieux pour votre porte-monnaie d’investir dans une nouvelle chaudière ou un système de chauffage.

Avant de décider quel nouveau mode de chauffage vous convient, vous pouvez déjà gagner en pouvoir d’achat avec des gestes simples. L’Ademe préconise de baisser de 1 °C la température moyenne de sa maison. Cela vous fera économiser jusqu’à 10 % sur vos factures de chauffage en fioul. Il faut également prioriser les temps de chauffe : il est inutile de chauffer une maison si vous êtes absent. De même, choisir les lieux à chauffer entraîne encore plus d’économies. Certaines pièces doivent être chaudes comme la salle de bain ou le salon, en revanche, la chambre n’a pas besoin d’être chauffée si vous n’y êtes pas.

La rénovation thermique a également une grande importance. En effet, la perte de chaleur a une incidence sur les factures d’énergie. Parmi les postes à isoler en priorité : les combles, le plancher ou encore les murs. Il existe des programmes clés en main afin de pouvoir financer la réalisation de ces travaux : Isoler Mon Plancher et Mes Combles Gratuits sont, par exemple, des offres portées par Hellio.

Après toutes ces étapes accomplies, s’il est certainement judicieux de passer d’une chaudière fioul classique à une chaudière plus performante comme la chaudière fioul à condensation, Hellio Chauffage avec son site Ma Chaudière Gratuite vous propose une option écologique et encore plus économe : la chaudière biomasse ! Découvrez notre FAQ sur la chaudière à granulés.

Le granulé : une source d’économies durables

Installez votre chaudière facilement avec Hellio

J'EN PROFITE